FR EN

Nos réalisations

JONAS MEKAS

Ciné-Club Cinédoc • Polygone Étoilé (Marseille)

Le 13 Octobre 2021

Séance Jonas Mekas • Autour de Cassis • Polygone étoilé

13 octobre, 20:00
Polygone Étoilé, 1 Rue François Massabo, 13002 Marseille
 
PRIX LIBRE
 
CASSIS
1966, 5:30, 16mm
 
"Portrait du port de Cassis, dans le Sud de la France ... Seurat et Churchill avaient l'habitude de venir peindre ici. Tournage la même journée, un seul cadrage, du lever du soleil à son coucher."
Jonas Mekas, RU : n°2, dec 98
 
 
NOTES FOR JEROME
1966-78, 45:40, 16mm
 
"Durant l'été 1966 j'ai passé deux mois à Cassis, comme invité de Jerome Hill. Je lui ai encore rendu une brève visite en 1967, avec P. Adams Sitney. Le matériel filmé provient de ces deux visites. Plus tard, après la mort de Jerome, j'ai visité sa maison de Cassis en 1974. Des plans tournés pendant cette visite constituent l'épilogue du film.
D'autres personnes apparaissent dans le film, toutes amies de Jerome: Taylor Mead, Bernadette Lafont, Charles Rydell, Barbara Stone et David Stone et leurs enfants, Noël Burch, Judith Malina et Julian Beck et le collectif du Living Theater, Mme Chaliapin, Jean-Jacques Lebel, Michel Fontayne, Alec Wilder, P. A. Sitney et Julie Sitney - et sans doute le plus ancien et le plus proche des amis de Jerome dont j'ai oublié le nom mais qu'il appelait toujours Rosebud.
La bande son a été enregistrée pratiquement intégralement durant la même période, durant les mêmes visites à Cassis. Les improvisations au piano sont de Jerome et de Taylor Mead, le soliste ("Lasciatemi morire!" de Monteverdi et "Caro mio ben" de Giordani) est Charles Rydell s'exerçant à Cassis - l'océan, et la plupart du vent est le mistral de la fin de l'automne - ainsi pour les cigales, la musique de rue, les scooters, les bateaux à moteurs, les oiseaux, et mes propres chantonnements improvisés. Le texte de ma "chanson" lithuanienne, traduit, est: "le soleil se couche, le ciel est rouge, je suis assis près de la mer et je chante, seul avec moi-même". Ce furent pour moi des étés solitaires, je pensais beaucoup à mon pays. C'est pourquoi ce film, cette élégie pour Jerome est dédiée "au vent de Lithuanie". Cependant, parfois, j'avais le sentiment que Jerome était autant en exil que moi."
Jonas Mekas, le 27 octobre 1978, traduit par Dominique Willoughby in programmes du Ciné-MBXA pour la première française, le 12 novembre 1979.
 
Réservations par mail à : cinedoc@wanadoo.fr 

http://www.polygone-etoile.com

Retour